Chérimont – Activités - Clay Shooting - Disciplines Chérimont – Activités - Clay Shooting - Disciplines
Menu

Activités > Clay Shooting > Disciplines

Au Chérimont Clay Shooting, vous avez l’occasion de vous adonner à une multitude de disciplines, qu’elles soient olympiques ou non.

Mais d’abord, qu’est-ce que le Tir aux Clays ?

Le Tir aux Clays (ou ball-trap pour nos voisins français), parfois encore appelé “tir aux pigeons d’argile”, est une activité de plein air qui se pratique à tout âge (à partir de 16 ans, et à partir de 14 ans pour les disciplines olympiques) et qui consiste à tirer sur des cibles mouvantes (plateaux ou clays) à l’aide d’une arme de chasse à canons lisses. Sport de compétition ou de loisir, il se pratique principalement sur des sites permanents, mais également sur des sites aménagés temporairement à cet effet.

Le plateau d’argile classique, de noir au départ, est devenu plutôt orange mais il en existe des bruns, des blancs, des bleus ou des verts... Il doit avoir une dimension de 110 mm de diamètre et peser un maximum de 110 g. Des modèles spéciaux existent également pour le Parcours de Chasse et le Compak Sporting appelés : mini, midi, battue, bourdon ou rabbit.

Des huit disciplines les plus importantes, trois sont olympiques : la Fosse Olympique, le Skeet Olympique et le Double Trap. Les cinq autres sont : la Fosse Universelle, le Parcours de Chasse, le Compak Sporting, la Fosse Euro (DTL) et les Hélices (ZZ).

Pour le tir aux clays, si l’acuité visuelle et la condition physique sont importantes, c’est surtout la force mentale qui est déterminante. Un seul tir peut faire la différence entre la victoire et la défaite.

Le Parcours de Chasse

Le Parcours de Chasse est une discipline de tir sportif ayant pour objectif de simuler des conditions de tirs semblables à celles que l’on trouve à la chasse au petit gibier. Cette discipline utilise toutes les possibilités d’un terrain sur lequel sont lancées des cibles artificielles de différents types, ceci afin de mettre en valeur les qualités techniques et sportives des pratiquants.

Plus d'infos

Les tracés des parcours reproduisent des trajectoires de chasse : la course d’un lapin, l’envol de perdreaux ou de bécasses, la pose d’un canard, le survol d’un faisan, le passage d’un ramier, ... Tous les angles et vitesses sont autorisés en tenant compte de la sécurité de tous.

Les postes de tirs sont généralement représentés au sol par un carré (de 1 mètre de côté), un cercle (de 1 mètre de diamètre). Une ligne de tir est constituée de 4 ou 5 postes pour un total imposé de 25 clays.

Les lanceurs sont identifiés par une lettre (A, B, C, …) ou par un chiffre (1, 2, 3, ...) en partant de la gauche vers la droite. Le grammage des cartouches et le diamètre des grenailles sont limités. Le tireur épaule à la vue du plateau et ne peut l’anticiper. Il existe différents types de plateaux à savoir, du plus petit au plus grand : le bourdon, le mini, le standard, le rabbit et le battue.

Distance de tir : entre 10 et 60m

Anecdote
Georges Digweed, multiple champion du monde, a réalisé un tir à 130 yards (118 m) en 2011

Le Compak Sporting

Le Compak Sporting est une forme « compactée » du Parcours de Chasse. Un groupe de maximum 6 tireurs (5 actifs et 1 en attente), se tient en ligne droite, chacun sur un carré marqué au sol (1 mètre de côté), rehaussé d'un dispositif de securité, et espacé de 3 à 5 mètres l’un de l’autre. Devant eux se trouve la "zone cible" qui est un rectangle de 40 mètres de large sur 25 mètres de profondeur et positionné de 4 à 8 mètres devant la rangée de tireurs.

Plus d'infos

Il doit y avoir un minimum de six lanceurs. L’emplacement des lanceurs est libre à condition que les plateaux lancés ne présentent aucun danger pour les tireurs, les arbitres, le personnel et les spectateurs, même en cas de No Bird. Tous les plateaux doivent obligatoirement, à un moment de leur trajectoire, survoler le rectangle ABCD (voir plan ci-après).

Au programme, quinze plateaux simples et cinq doublés ou, pour accroître la difficulté, cinq plateaux simples et dix doublés (coup de fusil, simultané ou rafale) pour un total de 25 clays. Les plateaux utilisés sont des plateaux normaux mais également des battue, rabbit, mini, bourdon, flash et éventuellement des électro-cibles.

Distance de tir : entre 8 et 35 m

Le Skeet

Le Skeet est une discipline olympique qui se pratique sur un parcours comportant deux cabanes de lancement distantes de 40 mètres. L’une, haute, appelée PULL, l’autre, basse, appelée MARK. De ces cabanes partent des plateaux dont les trajectoires sont définies et constantes.

Plus d'infos

Les tireurs se déplacent sur sept postes de tir équidistants placés sur un arc de cercle. Les cabanes de lancement des plateaux se trouvent à chaque extrémité de cet arc. Le premier poste de tir est situé au pied de la cabane Pull et le septième au pied la cabane Mark. Un huitième poste est situé au centre de l'axe passant par les deux cabanes.
Il est interdit au tireur d'épauler avant qu'il ne voie le ou les plateaux. Les participants tirent des « simples » et des « doublés simultanés » par séries de 25 clays.

Distance de tir : entre 8 et 35 m

Anecdote
Lors des Jeux olympiques d'été de 1992 à Barcelone, la chinoise Zhang Shan remporte le titre de l'épreuve mixte devant sept hommes, en battant le record du monde de l'épreuve. A partir de cette date, le menu du skeet est adapté (suppression de 4 plateaux simples et ajout de 2 doublés) et les épreuves mixtes sont remplacées par des épreuves séparées pour les hommes et pour les femmes.

La Fosse DTL (Down The Line)

Le DTL consiste en une machine de lancement placée dans une fosse surélevée. La fosse est construite à une distance de 14,6 mètres du tireur.

Cinq pas de tir sont répartis sur une ligne à l’arrière de la fosse.

Plus d'infos

Le lanceur doit être capable de lancer des plateaux simples, dans les limites angulaires, de hauteurs et de distances (vitesse). Le lanceur est équipé d’un dispositif rendant les trajectoires aléatoires et totalement imprévisibles.

L’envoi du ou des plateaux peut être déclenché soit manuellement ou par un dispositif de déclenchement à la voix.

Distance de tir : entre 15 et 50 m

A =Pas de tir
B =Fosse
C D E =Indicateurs de distance
CB =45,7 à 50,3 m (50 à 55 Yards)
DBD =Angle préférable des trajectoires
EBE =Limite maximum des trajectoires

Les Hélices (ZZ)

Considérée par certains comme la discipline la plus noble du tir aux clays, elle consiste à tirer sur des hélices dont le vol aléatoire s’approche du vol d’un pigeon. Il est donc nettement plus difficile pour le tireur d'anticiper la trajectoire de l'hélice.

Plus d'infos

L'hélice est constituée d’un disque blanc, le "témoin", monté sur un support équipé de deux pales (généralement oranges). Elle est envoyée par un lanceur qui exerce au préalable une rotation sur le disque en le faisant tourner sur lui-même (5.000 tour/min).

Cette discipline demande aux tireurs d'être très vifs car, en raison de sa trajectoire imprévisible, l’hélice doit être touchée le plus rapidement possible. Plus le tireur attend et plus les chances d'atteindre le témoin s'amenuisent.

Le pas de tir représentant un carré d'un mètre sur un mètre est placé à une distance variant de 24 à 30 mètres des appareils de lancer. Le témoin placé sur l'hélice doit retomber dans un cercle de 21 mètres de diamètre ayant pour centre son lanceur.

Distance de tir : entre 24 et 51 m

Particularité : L’hélice est la seule cible qui accélère après avoir quitté son lanceur

Légende : 1 = Barrière h = 60 à 80 cm / 2 = Limite de direction du tir – Drapeau rouge / 3 = Pas de Tir / 4 =Lanceurs des hélices 1 à 5
Il se passe toujours quelque chose à chérimont

Restez au courant de nos activités, nouveautés, événements et toute ces choses qui vous rendront la vie plus palpitante et vous apporteront une bonne dose de souvenirs inoubliables!

Inscrivez-vous ici à notre newsletter
crosschevron-down